#

Selon le relevé structurel de 2011, il y aurait en Suisse 932'188 personnes ayant acquis la nationalité suisse depuis leur naissance, soit par naturalisation. Cela représentait 11,7% de la population totale, ou encore 15% du total des suisses.

 
Ce nombre assez élevé contraste avec la faiblesse de celui des secundos, c'est-à-dire des personnes nées en Suisse mais qui n'ont pas (encore?) acquis la nationalité suisse: ceux-ci s'élevaient en effet à seulement 192'641 personnes en 2011. Pour un secundo, il y a donc plus de quatre naturalisés - une statistique qui atteste de l'intégration de celles et ceux qui naissent étrangers en Suisse. 


Ce succès de l'intégration se traduit par le fait que l'immense majorité de la population étrangère de Suisse (pratiquement 90%) est constituées d'immigrés de première génération. Le processus exigeant de naturalisation suisse met en évidence une volonté d'intégration en défaveur des immigrés de première génération mais très favorable à leurs enfants nés ici.

Source : OFS & MicroGIS


© MicroGIS 2017 Tous droits réservés