#
#

Dans le cadre de la Semaine européenne de la mobilité, la conseillère d’Etat Nuria Gorrite a présenté lors de la conférence de presse du 12 septembre dernier les résultats d’une étude sur la mobilité du canton de Vaud à l’horizon 2050, réalisée par MicroGIS en collaboration avec la Direction générale de la mobilité et des routes (DGMR). Ses propos ont été relayés dans les principaux quotidiens de la presse romande.

L’étude s’est intéressée aux évolutions passées et attendues en termes de population, de logement, d’emploi et de mobilité quotidienne à l’échelle du canton et pour différents types de communes, notamment en regard des objectifs visés par les documents de planification territoriale. La pendularité liée au travail, particulièrement importante comme facteur de mobilité aux heures de pointe, a été analysée en détail, sans pour autant laisser de côté les autres motifs de déplacement, notamment les loisirs qui posent un défi dans la gestion globale de la mobilité. Finalement, afin de pouvoir proposer des leviers d’intervention efficaces pour maîtriser la mobilité de demain, les comportements des usagers ont été décortiqués, en intégrant les nouvelles logiques de déplacement qui se font jour.

Cette base de travail a permis d’asseoir une vision politique pragmatique qui doit soutenir la poursuite des investissements et développer les infrastructures dans une vision globale et coordonnée. Selon Nuria Gorrite, il s’agit de « développer la bonne infrastructure et la bonne offre au bon endroit, aussi bien pour les transports publics que pour la route ». En effet, si le report modal vers les transports publics est devenu une réalité qui va encore se renforcer chez les pendulaires, l’usage de la voiture restera un moyen de déplacement privilégié pour une partie des habitants, particulièrement ceux domiciliés en dehors des agglomérations et des centres régionaux.

Dans les 10 prochaines années, des investissements massifs seront consacrés à la concrétisation de cette idée. 4 milliards de francs seront consentis par le Canton et la Confédération pour développer les transports publics sur l’ensemble du canton de Vaud et 2.6 milliards pour les projets d’amélioration du réseau d’autoroutes et de routes cantonales, sans compter les investissements communaux pour le réseau régional et local.

Plus d’infos : http://www.bicweb.vd.ch/communique.aspx?pObjectID=586365

Sources : MicroGIS, Bureau d'information et de communication de l'Etat de Vaud

© MicroGIS 2017 Tous droits réservés