• slide
  • slide
  • slide
  • slide

LIMITES MEDSTAT

Les régions Medstat constitue la représentation cartographique officielle de la statistique médicale en Suisse.

Le découpage MedStat

Cette régionalisation découpe le territoire suisse en plus de 700 zones dites régions MedStat. Chacune d'entre elle compte en principe entre 3'500 et 10'000 habitants, selon des critères de cohérence socio-économiques et géographiques, ce qui rend ces régions relativement homogènes et donc comparables. Les critères de découpage ont été pour la plupart établis par les cantons responsables du relevé des données.

Pour des raisons de praticabilité des analyses statistiques, chaque région est issue de l'agrégation de numéros postaux officiels.

Les produits Medstat

  • MedStat Geo: plus de 700 régions MedStat, avec un fichier des centres correspondant
  • MedStat DataLight: MedStat Geo est enrichi d'une base de données statistiques contenant, pour chaque région, 40 variables concernant les caractéristiques de la population
  • MedStat DataPro: MedStat Geo est enrichi d'une base de données statistiques contenant, pour chaque région, 140 variables socio-démographiques et économiques.

Les applications des régions MedStat

Deux applications principales des données MedStat sont identifiées:

  • Représentation de données médicales. Cet exemple montre le pourcentage de cas (sorties) ayant pour diagnostic principal une tumeur, par rapport à l'ensemble des sorties en 1999 (les cas ambulatoires et les personnes non-domiciliées en Suisse n'ont pas été pris en compte). La carte peut fournir une aide importante à l'analyse et à l'étude de la répartition des tumeurs en Suisse. Une distribution des ressources et du personnel spécialisé correspondant à la fréquences de la maladie dans les différentes zones peut être mise en place avec ce type de carte.
  • Représentation de données externes. Il est primordial d'utiliser ces données médicales (données internes) avec des données concernant la population et ses caractéristiques socio-économiques (données externes). Cela permet par exemple d'analyser la distribution de couches de population spécifiques qui peuvent être plus sensibles à certains types de maladies, et de mettre en évidence les zones de concentration à surveiller particulièrement. Ce type de carte peut ensuite servir à l'élaboration d'une stratégie de prévention ciblée. Une utilisation croisée permet également de relever des pratiques médicales différentes selon les régions, ou des tendances liées à certains facteurs externes.

Exemples d'applications:

Rapport avec la statistique médicale des hôpitaux

Ce fond de carte est novateur; son importance, sa construction et son exploitation deviennent appréciables suite à l'obligation, depuis 1998, pour tous les hôpitaux suisses de participer à la statistique médicale des hôpitaux.

Cette statistique recense l'ensemble des cas soignés intra-muros. Le domicile des patients est généralement saisi à l'aide du numéro postal d'acheminement à quatre positions lors de leur admission à l'hôpital. Avec l'indication du canton, il est par conséquent possible d'attribuer à chaque patient et donc à ses caractéristiques, une région MedStat univoque.

Les données concernant les patients (données internes) pourront être donc représentées par des cartes, suivant les problématiques qui semblent les plus importantes. La statistique médicale a comme but principal l'amélioration des soins et des préstation fournies. La représentation cartographique sur le fond de carte région MedStat veut être un aide pour l'atteinte de ce but d'intêret général.

A qui la carte est utile?

Les établissements hospitaliers, les assurances, les cantons, les instituts de recherche dans le domaine sanitaire et social, les décideurs politiques et le grand public sont quelques unes des entités à qui la représentation cartographique de la statistique médicale des hôpitaux profite.

Etude épidémiologique : Représentation de la diffusion et de la fréquence des maladies sur notre territoire. Etat de santé de la population suisse. Représentations permettant une planification de mesures préventives. Intêret pour les médecin et la recherche scientifique.

Administratif : Croisement de données médicales avec des données statistiques concernant la population. Ce type d'analyse aide à relever des cas de sur ou sous exploitation des structures existantes, c'est-à-dire d'évaluer l'offre par rapport aux besoins, en prenant en compte la pertinence de la localisation d'un établissement ou d'un service & Accessibilité des établissements hospitaliers

Statistique : Echange de toutes les données (coûts de la santé, thérapie,…) entre hôpitaux, régions, cantons, confédération. interaction entre établissements sur tout le territoire. Représentation et comparaison des données concernant le fonctionnement des établissements : structures, services, prestations fournies et coûts. Régularisation des prestations au niveau fédéral & Provenance des patient/clients, proportion de patients hospitalisés selon le type d'assurance.

© MicroGIS 2017 Tous droits réservés